Le tramway passera par le boulevard Béranger : une décision historique

 

Communiqué de presse

Lundi 12 novembre dernier, les élus de la ville de Tours ont décidé de faire passer la 2ème ligne du tramway par le boulevard Béranger pour rejoindre le centre-ville. Ce choix de Béranger, qui était soutenu par le Collectif Cycliste 37 et notre partenaire l’ADTT, est une décision historique qui transformera la ville de Tours dans les prochaines années.

C’est une décision importante car elle privilégie un itinéraire direct et efficace en tramway pour desservir le centre-ville et le quartier des halles. Elle aura donc aussi un impact sur la place Jean Jaurès ou un peu plus loin vers la gare.

 

Diminuer la place de la voiture en ville

C’est une décision historique car la ville de Tours fait le choix de diminuer drastiquement la circulation motorisée sur cet axe, ce qui aura pour conséquence d’améliorer la qualité de vie, de faire baisser la pollution sonore et atmosphérique, et de développer d’autres modes de déplacement plus respectueux de la planète et du climat.

C’est un choix historique car cette décision sera peut-être un jour, on espère, prolongée vers le boulevard Heurteloup et la mise en place d’une 3e ligne de tramway vers l’est de la métropole, pour remplacer cette véritable autoroute urbaine de 3×3 voies qui gangrène la ville.

 

Mettre en œuvre un véritable réseau cyclable

Néanmoins, le Collectif Cycliste 37 restera très vigilant sur la place qui sera donnée au vélo sur ce nouveau boulevard Béranger. Nous souhaitons que le mail central soit réservé à la circulation piétonne, comme mode de déplacement ou espace de flânerie, et aux animations régulières ou ponctuelles. Car contrairement à ce qui a pu être dit lors des réunions publiques, le mail est encombré beaucoup plus « qu’un ou deux jours par an » et ne permet pas une circulation cycliste confortable et efficace.

Nous voulons que ce projet soit l’occasion d’un véritable partage de la chaussée et que soient créés des aménagements cyclables de qualité séparés du trafic motorisé sans cohabitation contrainte avec les piétons. C’est de cette façon que le vélo atteindra son plein potentiel en tant que mode de déplacement rapide, neutre pour la planète et positifs pour la santé de nos concitoyens.

La décision prise hier par nos élus est une première étape vers une ville plus humaine, plus dynamique et attrayante, mais surtout plus agréable à vivre.
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to seo company, web designer and internet marketing company