Opération « chaîne humaine » pour sensibiliser au respect des aménagements cyclables

 

 

Vendredi 6 octobre 2017 à 8h00 :

opération chaîne humaine pour sensibiliser au respect des aménagements cyclables

 

  • Lieu : Avenue Maginot
  • Rendez-vous : place du Christ-Roi (Tours Nord)
  • Horaire : à partir de 8h00,
    • formation de la chaîne humaine
    • tractage et interpellation des automobilistes

 

 

Le vélo, un moyen agréable et efficace pour se déplacer en ville

 

Depuis quelques mois, les élus de la Métropole annoncent régulièrement faire de Tours et son agglomération une capitale du vélo, comme Strasbourg, Nantes ou Bordeaux…

De nombreux tourangeaux utilisent le vélo pour se déplacer, que ce soit pour les loisirs, des courses ou aller au travail. Ainsi, Tours se classe 5ème ville de France pour les trajets domicile-travail, avec 7% des déplacements réalisés à vélo.

Le vélo, c’est pratique et agréable tant que les pistes et bandes cyclables sont circulables… Or, une minorité d’automobilistes indélicats n’hésitent pas à stationner sur les aménagements prévus pour les cyclistes. Mais comme les automobilistes sont très nombreux, même une minorité, ça fait beaucoup !

Les cyclistes tourangeaux sont confrontés quotidiennement à ce qu’ils ont baptisé les #GCUM (garé comme une m…). Ce que certains automobilistes perçoivent comme de petites incivilités, sont des infractions qui mettent en danger les cyclistes en les obligeant à se déporter de la bande cyclable.

C’est la raison pour laquelle, depuis 2015, le stationnement sur un aménagement cyclable est considéré par la loi comme « très gênant » et est sanctionné par une amende de 135€. De plus, en cas d’accident, la responsabilité des automobilistes peut être engagée : à Strasbourg, deux conducteurs ont été condamnés, début 2017, à six mois de prison avec sursis pour homicide involontaire sur une jeune cycliste. Mais cela ne dissuade pas tous les automobilistes.

Certains cyclistes sont donc contraints de modifier leur trajet pour éviter les secteurs les plus concernés. D’autres préfèrent se mettre en infraction (en circulant sur le trottoir, par exemple) aux endroits où ils ne se sentent pas en sécurité.

 

Sensibiliser le grand public et dénoncer le manque de volonté politique.

 

Aujourd’hui, le Collectif Cycliste 37 souhaite :

– Sensibiliser les automobilistes et autres usagers de la route au respect de tous les aménagements cyclables : bandes, pistes et trottoirs partagés autorisés aux vélos…

– Dénoncer le manque de volonté politique pour lutter contre le stationnement sur les aménagements cyclables, qui met en danger les cyclistes et entrave le développement de la pratique du vélo sur la métropole.

– Demander une véritable réflexion sur les aménagements cyclables pour maximiser autant que faire se peut le respect par les véhicules motorisés.

En réalisant une chaîne humaine sur la piste cyclable de l’avenue Maginot, particulièrement encombrée de véhicules en stationnement, les militants cyclistes vont sécuriser l’aménagement et permettre à ceux qui se rendent au travail d’emprunter cet axe sans être mis en danger.

 

Exemple de la chaîne humaine des militants de La Ville à Vélo (Lyon) le 22 septembre 2017 :

 

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to seo company, web designer and internet marketing company