Vendredi 28 juin 2019 : projection-débat autour du film Why we cycle

 

Why we cycle : pourquoi le vélo… aux Pays-Bas

Film documentaire de Gertjan Hulster et Arne Gielen, Pays-Bas, 2018, 55 minutes

Affiche du film documentaire Why we cycle.

Affiche du film documentaire Why we cycle.

 

Il y a plus de vélos que de personnes aux Pays-Bas.

Plus de 25% de tous les déplacements se font à vélo. Dans certaines villes, cela représente plus de 60%. Mais les Néerlandais pensent-ils ou parlent-ils de cela ? Pas vraiment. Pour eux, faire du vélo n’est pas plus un sujet que boire l’eau du robinet. Cela fait probablement partie du succès du vélo en Hollande : cela va de soi. Et si nous parlions de ce qui va de soi ?

Dans ce film, des cyclistes réguliers et des scientifiques de tous horizons donnent une image de la culture vélo néerlandaise. Nous apprenons que se déplacer à vélo conduit au bonheur, à la santé, au maintien des fonctions cognitives, à la créativité et à se tenir prêt à agir. Les cyclistes étant ouverts à leur environnement et aux autres cyclistes, la vie urbaine a tendance à être plus ouverte et les règles de circulation moins strictes. La confiance parmi les gens augmente avec la pratique du vélo. Se déplacer à vélo donne également des enfants heureux, libres d’aller où ils veulent.

Par des images poétiques, le film montre l’esprit détendu des cyclistes néerlandais. Nous voyons à quel point ils interagissent calmement aux intersections très fréquentées de villes surpeuplées. Nous voyons des gens de tous les âges. Nous voyons des enfants lors de leurs premières sorties, autonomes, nous voyons des adolescents aller à l’école, nous rencontrons des gens qui font du vélo pour aller au travail – et dans le cadre de leur travail – et nous voyons des personnes âgées faire du vélo pour rester en bonne santé. Nous les voyons dans toutes sortes de contextes, dans plusieurs villes du pays, de jour comme de nuit, ainsi que par mauvais temps.

Le vélo est un moyen très simple d’atteindre de nombreux objectifs complexes. Pendant longtemps le vélo n’était vu que comme un autre moyen de transport dont il fallait s’occuper. Des recherches récentes montrent que les  cyclistes préfèrent des routes différentes de celles conçues par les urbanistes. En outre, ils ont tendance à vouloir le moins de règles possible.

Les villes cyclables ont besoin de moins de place pour la circulation, laissant plus d’espace pour les interactions entre les gens. L’espace public peut être réduit mais rempli de personnes et d’interactions. Rencontrer des gens spontanément et avoir la possibilité de se rencontrer en dehors de son propre cercle sont typiques d’une ville où les transports sont très actifs.
Le vélo est lié à un type de société spécifique. Montrer son statut social n’est pas courant aux Pays-Bas. Même la famille royale et le premier ministre en sont conscients. Ils se déplacent eux-mêmes à vélo pour montrer qu’ils font comme nous. Et ils tiennent à être photographiés sur un vélo.

Parler de « Why we cycle – pourquoi nous faisons du vélo » signifie répondre à de plus vastes questions : quel genre de société voulons-nous ? Dans quelle ville voulons-nous vivre ? Et comment s’y déplacer ?

Le documentaire Why we cycle est une conversation à la fois riche et pertinente autour de ces questions, en parlant du vélo.

 

Film documentaire Why we cycle, NL, 2018.

Film documentaire Why we cycle, NL, 2018.

 

Débats et échanges avec le public

La projection sera suivie d’un échange entre le public et Stein van Oosteren, Président de FARàVélo et Franco-néerlandais ayant vécu aussi bien aux Pays-Bas qu’en France.

 

Date et heure de la projection

  • Vendredi 28 juin 2019 à 20h00

Lieu de la projection

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to seo company, web designer and internet marketing company