Paroles d’élèves de la vélo-école pour adultes

 

« Pour s’intégrer à Tours, il faut faire du vélo » (Elsa)

« A la vélo-école du Collectif Cycliste 37, on ne nous juge pas. Jusqu’alors, j’éprouvais une certaine honte à ne pas savoir faire de vélo, ce qui me coupait socialement des personnes qui se déplacent à vélo naturellement« .

« Depuis que je fais du vélo, ma vie a changé. Je pensais qu’il suffisait de savoir pédaler pour faire du vélo et je me rend compte aujourd’hui qu’il y a bien d’autres choses à apprendre… Aujourd’hui, par exemple, si je circule dans une zone où il y a beaucoup de piétons, je sais que je dois descendre de mon vélo. A la vélo-école, nous apprenons ainsi à ne pas être un danger pour nous-même et pour les autres. J’ai aussi appris à mes amis cyclistes l’utilité du sas vélo. »

« Le mot-clé à la vélo-école, c’est avoir confiance. »

 

Des élèves de la vélo-école à l'exercice : arrêt de précision à plusieurs dans un cercle. ©CC37 - photo Fabien Frugier

Des élèves de la vélo-école à l’exercice : arrêt de précision à plusieurs dans un cercle. ©CC37 – photo Fabien Frugier

 

« Je veux aller travailler à vélo » (Dieynaba)

« J’ai mon permis de conduire et un véhicule que j’utilise régulièrement. Mais mon objectif en arrivant à la vélo-école est d’aller travailler à vélo : je suis motivée et je ne lâche rien ! Je suis déterminée à aller de l’avant. »

« A la vélo-école, j’ai appris l’importance du regard. Le regard et la vision ont un rôle et une importance au moins égale à vélo que pour la conduite d’un véhicule motorisé. »

 

Un élève de la vélo-école s'exerçant à l'arrêt debout. ©CC37 - photo Fabien Frugier

Un élève de la vélo-école s’exerçant à l’arrêt debout. ©CC37 – photo Fabien Frugier

 

« Je ne voulais pas dépendre des transports en commun pour me déplacer » (Louiza)

« Je viens deux fois par semaine à la vélo-école du Collectif Cycliste 37. Les moniteurs nous aident à apprendre, étape par étape. Je suis actuellement au niveau 3 [apprentissage de la trajectoire, du lâcher de main, du demi-tour, du freinage d’urgence NDLR] et je n’en reviens pas ! »

 

Une élève de la vélo-école s'exerçant au lever de selle. ©CC37 - photo Fabien Frugier

Une élève de la vélo-école s’exerçant au lever de selle. ©CC37 – photo Fabien Frugier

 

Faire changer le regard des gens sur le vélo

Annabella, représentant une structure partenaire de la vélo-école, évoque un combat de quotidien pour faire changer le regard des gens sur le vélo : « je me bats tous les jours pour essayer de faire comprendre aux employeurs que le vélo est un mode de déplacement à part entière.« 

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to seo company, web designer and internet marketing company