Nos propositions pour la requalification de l’avenue de Grammont

Vue d'une des contre-allées de l'avenue de Grammont, à Tours, le 3 février 2019. @photo CC37

 

Le vendredi 8 février 2019, le Collectif Cycliste 37 a pu consulter pour la première fois le projet de requalification de l’avenue de Grammont entre la rue Auguste Comte et la rue Grécourt au niveau de l’église Michelet. Si nous pouvons regretter que ce projet ne signifie pas une nouvelle répartition de l’espace sur l’avenue et cantonne la circulation cyclable dans les contre-allées, le Collectif Cycliste 37 souhaite proposer son expertise d’usage pour améliorer le projet qui lui a été présenté.

 

Une piste cyclable unidirectionnelle de chaque côté de l’avenue

A l’occasion de ces travaux d’embellissement, nous souhaitons que soit créé une piste cyclable unidirectionnelle d’une largeur minimum de 2,2 mètres de chaque côté dans les contre-allées.

 

Vue d'une des contre-allées de l'avenue de Grammont, à Tours, le 3 février 2019. @photo CC37

Vue d’une des contre-allées de l’avenue de Grammont, à Tours, le 3 février 2019. @photo CC37

 

Nos 18 propositions pour améliorer le projet actuel

  1. Transformer la bande cyclable en piste cyclable (avec bande de séparation rugueuse de 10 cm de large au minimum*) pour éviter les conflits d’usage avec les piétons.
  2. Élargir la piste à 2,2 m. au lieu des 1,8 m. prévu, pour permettre aux vélos de se doubler sans difficulté et tenir compte des vélos spéciaux (le Cerema préconise 2 mètres au minimum).
  3. Rendre la piste cyclable prioritaire aux intersections (rues A. Comte, place Michelet, rue Grécourt).
  4. La piste cyclable devra être clairement identifiée et identifiable (couleur contrastée par rapport à l’aire piétonne).
  5. Lisse et roulant, le revêtement ne devra pas être glissant par temps humide (Attention !, le revêtement piéton doit aussi être confortable sinon les piétons risquent de préférer marcher sur la piste cyclable).
  6. Les pictogrammes vélo devront être nombreux, visibles et présents aux intersections.
  7. Signaliser au sol la trajectoire cyclable (pictogrammes et chevrons) dans les intersections non refaites.
  8. Matérialiser la traversée piétons et vélos de l’avenue de Grammont.
  9. Les plots épais devront avoir un espacement d’1,4 m. minimum (norme PMR) et être équipés de bandes réfléchissantes.
  10. L’autorisation d’accès des véhicules motorisés à l’aire piétonne devra être réservée uniquement aux véhicules d’intervention et de déménagements.
  11. La zone de livraison sera clairement matérialisée au sol (signalisation horizontale), accompagnée d’un panneau (signalisation verticale).
  12. Prévoir quelques places de parking à durée limitée (20 minutes) avec temps restant (comme au centre de Joué-les-Tours).
  13. Renforcer le stationnement vélo à l’extérieur de la limite du projet.
  14. Niveau zéro :  l’aménagement cyclable et ses accès ne devront pas avoir de ressaut.
  15. Passer l’ensemble de la place Michelet en double sens cyclable.
  16. Délimitation de l’emprise des terrasses au sol (ligne et plots).
  17. Intersections des rues Auguste Comte et Origet : pas de revêtement différent pour les voitures (reprendre ce qui est prévu pour l’accès à place Michelet).
  18. Zone fleurie ou végétalisée : délimiter cette zone avec de petites barrières. Attention à ne pas planter des arbustes ou fleurs débordantes ou avec des épines.
La maquette du projet de requalification de l’avenue de Grammont, avec la circulation centrale maintenue et les côtés dédiés aux circulations douces et sans stationnement. (Documents Ville de Tours)

La maquette du projet de requalification de l’avenue de Grammont, avec la circulation centrale maintenue et les côtés dédiés aux circulations douces et sans stationnement. (Documents Ville de Tours)

 

Les propositions du CC37 concernant la requalification de l’avenue de Grammont à Tours, document PDF.

 

* CERTU. Fiche vélo n° 7 : Les pistes cyclables, janvier 2013. [Le CERTU a disparu le 1er janvier 2014 par fusion avec d’autres composantes du réseau scientifique et technique de l’État français au sein du Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema)]

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to seo company, web designer and internet marketing company