La nouvelle rampe de Rochepinard : un aménagement qui vaut le détour…

Localisation de la nouvelle rampe reliant les quartiers Beaujardin-Raspail à Rochepinard.

Un nouvel aménagement très pratique qui évite une voie à forte circulation

Cette rampe, que nous appelleront « rampe de Rochepinard », est un nouvel aménagement qui, bien que passé inaperçu dans la ville de Tours jusqu’à aujourd’hui, permet aux piétons et aux cyclistes d’éviter de faire un détour.

Les habitants du quartier ont d’abord vu des travaux devant chez eux, puis ensuite se créer au jour le jour cette rampe d’accès qui relie directement la rue d’Estienne d’Orves au pont de Rochepinard. C’est une longue rampe peu pentue pour les piétons et les cyclistes. Si elle est destinée principalement aux habitants du quartier Beaujardin-Raspail, elle permet aussi aux cyclistes qui le souhaitent d’éviter d’emprunter la rue Edouard Vaillant, un axe important à fort trafic (voitures et bus), très étroit en passant sous la voie de chemin de fer et dépourvu d’aménagements cyclables.

Tours : la nouvelle rampe de Rochepinard/Beaujardin : le haut de la rampe et la vue sur l'A10 et les Atlantes.

Tours : la nouvelle rampe de Rochepinard/Beaujardin : le haut de la rampe et la vue sur l’A10 et les Atlantes.

La rampe permet aussi de renforcer un axe doux, à faible circulation car traversant des quartiers résidentiels elle longe l’autoroute A10 pour relier le boulevard Heurteloup au boulevard Richard Wagner.

Localisation de la nouvelle rampe reliant les quartiers Beaujardin-Raspail à Rochepinard.Rochepinard.

Localisation de la nouvelle rampe reliant les quartiers Beaujardin-Raspail à Rochepinard.

Cette nouvelle rampe est donc une bonne nouvelle, elle sera très appréciée des cyclistes du quotidien qui se refilaient l’astuce sous le manteau. Voilà, leur petit secret est éventé, faites en donc profiter aussi tout le monde 😉

Tours : la nouvelle rampe de Rochepinard/Beaujardin : le bas de la rampe et son potelet.

Tours : la nouvelle rampe de Rochepinard/Beaujardin : le bas de la rampe et son potelet.

Les plus de la nouvelle rampe

  • Un raccourci très pratique, qui permet d’éviter un axe difficile pour les cyclistes
  • Absence de ressaut à l’entrée et à la sortie de la rampe (niveau zéro)
  • Grande qualité de la finition des travaux
  • Un revêtement très roulant
  • Un équipement mixte pour les piétons, PMR et cyclistes

 

Tours : la nouvelle rampe de Rochepinard/Beaujardin.

Tours : la nouvelle rampe de Rochepinard/Beaujardin.

 

Les moins de la nouvelle passerelle

  • Deux potelets installés à l’entrée et à la sortie de la rampe : ils gênent le cycliste avec des sacoches ou des remorques et les vélos spéciaux.
  • L’accès bas est large mais trop droit. Il oblige le cycliste à effectuer un grand décrochage dans sa trajectoire. Cette manœuvre pouvant être hasardeuse pour un débutant ou des enfants.

 

Tours : la nouvelle rampe de Rochepinard/Beaujardin : le bas de la rampe et la partie sud de la rue Estienne d'Orves.

Tours : la nouvelle rampe de Rochepinard/Beaujardin : le bas de la rampe et la partie sud de la rue Estienne d’Orves.

 

Suggestions du Collectif Cycliste 37

  • Pose d’un panneau « interdiction aux véhicules motorisés » (B7b)
  • Suppression des potelets (il ne faudrait pas anticiper des problèmes qui n’existent pas -intrusion de voiture sur la rampe- mais plutôt laisser vivre l’aménagement et réagir en cas de problème). En attendant, pose de bandes réfléchissantes pour que les potelets puissent être vus la nuit.
  • Retravailler l’accès bas de la rampe pour faciliter et sécuriser la circulation cycliste.

 

Tours : la nouvelle rampe de Rochepinard/Beaujardin : détails de l'entrée sud de la rampe (Bd Richard Wagner).

Tours : la nouvelle rampe de Rochepinard/Beaujardin : détails de l’entrée sud de la rampe (Bd Richard Wagner).

 

Pour aller plus loin

  • La rue d’Estienne d’Orves qui longe l’autoroute A10 sur près de 2 km est un axe qui mériterait un jalonnement pour relier les bords de Loire et du Cher.

  • Le tunnel qui passe sous la voie ferrée entre l’allée Sellier et la rue Georges Coulon n’est pas équipé d’éclairage et une double barrière entrave la circulation des cyclistes avec sacoches/remorque ou en vélo cargo.
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to seo company, web designer and internet marketing company