Envies de Loire en couleurs

 

 

Malgré la grisaille ambiante de ce 13 décembre 2017, nous étions nombreux au Hangar (La Riche) pour évaluer la pertinence des 6 projets retenus suite à la vaste enquête en ligne « Envies de Loire » proposée aux internautes l’été dernier par l’Agence d’Urbanisme de l’Agglomération de Tours (ATU) et Tours Métropole Val de Loire.

Réunis autour d’un jury aux compétences avérées et impatients d’écouter les candidats sélectionnés, nous avions tous en main la séduisante plaquette de synthèse rédigée par l’ATU. Jérôme Baratier, son directeur, n’avait pas tâche facile pour faire respecter le carcan des temps de présentation et de questions-réponses.

Frustrés de nous savoir spectateurs muets des échanges entre le jury et les six équipes sélectionnées, nous étions néanmoins attentifs à la pertinence des candidats et à la curiosité des membres du jury afin de nous faire une idée du potentiel de séduction de la Loire dans dix ans. Or, après les quatre premières présentations, l’assemblée s’inquiétait du manque de passion qui transparaissait dans les réponses aux nombreuses questions du jury et surtout du manque de vision urbanistique pour les sites concernés par le concours d’idées. Cette impression ne faisait que renforcer notre pessimisme : nous imaginions que ce processus de consultation ne pourrait aboutir qu’à un projet « aux petits pieds » ne correspondant pas aux envies de la population d’une Loire préservée et sauvage où le patrimoine serait valorisé, la circulation automobile pacifiée et où il serait facile, agréable et sûr de se déplacer à pied comme à vélo.

 

Et pourtant, il n’en fut rien.

Pour avoir brillamment défendu, et avec humour, que la Loire pouvait rimer avec couleurs et en finir avec la triste rime du fleuve noir, c’est bien l’équipe italienne menée par Francesco Nigro qui a été sélectionnée avec un projet baptisé « La Loire en Couleurs ». Christophe Bouchet, Maire de Tours et 1er Vice-Président de la Métropole, annonça en effet en fin d’après-midi que l’équipe retenue par le jury était celle du cabinet d’architectes et urbanistes Officina. Il s’agit de la part des membres du jury d’une prise de position très forte : faire le choix d’un projet dont les auteurs eux-mêmes revendiquent le côté ambitieux.

De l’ambition, les Tourangeaux non plus n’en manquent pas, forts de leurs 7798 votes attirés par 647 idées différentes. Ils sauront, n’en doutons pas, être attentifs dans les prochains mois aux grandes lignes directrices qui se dégageront de ce projet audacieux.

Nul doute non plus que les mille adhérents du Collectif Cycliste 37 seront attentifs à ce que ce projet urbain améliore réellement les déplacements des cyclistes du quotidien des deux rives comme ceux des touristes.

L’association des cyclistes quotidiens en Touraine sera notamment vigilante sur d’éventuelles créations de franchissements* et souhaite qu’ils permettent le rabattement vers le futur terminus du tramway à La Riche (proche du Prieuré de Saint-Cosme) tout en facilitant la découverte de la Loire via une grande boucle Est-Ouest, pour le plus grand plaisir des touristes et des Tourangeaux.

*2707 votes pour 143 idées sur les deux seuls projets « Franchir la Loire » et « Tous à vélo »

 

 

 

Pour en savoir plus :

Articles déjà publiés sur notre site :

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to seo company, web designer and internet marketing company