Dimanche 19 mai 2019 : balade à vélo sur les sculpteurs tourangeaux

La statue du général De Gaulle, à Saint-Cyr-sur-Loire : une statue en bronze vert (2,40 m de haut, 500 kg) œuvre de l'artiste Michel Audiard.

 

Au cours de nos visites à travers la ville de Tours et au Musée des Beaux-Arts, nous montrerons la grande diversité des œuvres sculptées à travers les siècles et comment elles s’inscrivent dans un contexte social et politique. L’art de la sculpture demeure bien vivant en Touraine ! pour notre plus grand plaisir !

Être sculpteur… c’est faire œuvre « en trois dimensions », à la différence de la peinture, par exemple. La sculpture peut prendre plusieurs formes : statuaire… mais aussi haut et bas-relief, ornementation de façades, frontons d’églises ou autres édifices.

Les œuvres sculptées, réalisées la plupart du temps dans des matériaux « inaltérables », nous parviennent depuis l’Antiquité, voire la Préhistoire ! Longtemps, les sculpteurs ont répondu à des commandes – religieuses, royales, seigneuriales : décoration d’églises, de châteaux, etc.

 

Au XIXème siècle, on voit s’élever nombre de statues et de bustes, comme autant d’hommages aux « grands hommes » qui ont marqué l’Histoire, afin de consolider « l’Unité Nationale ».

Après les grandes guerres – 1870, 14-18, 39-45 – de nombreuses commandes sont faites à des artistes pour des œuvres commémoratives – stèles, monuments aux morts (sculpteurs collaborant avec des architectes) : les villes et villages rivalisaient dans la somptuosité ou… l’originalité ! (certains sculpteurs répétant le même modèle dans plusieurs lieux).

Cependant, pendant la Seconde guerre mondiale de nombreuses statues et des bustes en bronze, ont été fondus pour être utilisés dans l’armement ! Et pour des raisons budgétaires, les commandes ont diminué.

Depuis quelques décennies, la sculpture revient au goût du jour pour valoriser des espaces publics, par exemple des « ronds-points », des places et des jardins publics. Des matériaux moins coûteux sont utilisés, par exemple la résine, le verre, la céramique, le métal. Il s’agit parfois d’ « Installations éphémères », et qui portent un message, politique par exemple, et non plus d’œuvres à la gloire de personnages locaux.

 

La statue du général De Gaulle, à Saint-Cyr-sur-Loire : une statue en bronze vert (2,40 m de haut, 500 kg) œuvre de l'artiste Michel Audiard.

La statue du général De Gaulle, à Saint-Cyr-sur-Loire : une statue en bronze vert (2,40 m de haut, 500 kg) œuvre de l’artiste Michel Audiard.

Rendez-vous (pas d’inscription préalable)

Durée

  • environ 3h00 (« Pot de l’amitié » en fin de balade).

Participation

  • 3 €/pers. pour les non-adhérents.
  • Gratuit : adhérents CC37, – 18 ans et demandeurs d’emploi.
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to seo company, web designer and internet marketing company