Dimanche 13 mai 2018 : balade à vélo « Sur la trace des voies d’eau oubliées de Tours »

 

L’urbanisation de Tours a complètement modifié le paysage au point que l’on a perdu la trace et la mémoire des voies d’eau qui traversaient la Varenne, vaste plaine alluvionnaire commune à la Loire et au Cher allant des coteaux de Montlouis jusqu’à leur confluence à hauteur de Cinq-Mars-la-Pile.

 

Carte schématique du Val de Loire de La-Ville-aux-Dames à Cinq-Mars-la-Pile.

 

Les traces de ces voies d’eau sont encore présentes dans la topographie et la toponymie de Tours, mais aussi dans des vestiges que l’on ne remarque même plus tant ils sont intégrés au tissu urbain.

Pour comprendre la raison de leur existence et de leur – aujourd’hui très discrète – permanence, nous vous proposons une balade dans Tours où seront abordés, tout à la fois, la géomorphologie, l’histoire et l’archéologie industrielle pour évoquer :

  • le ruisseau de la Dove qui baignait les remparts de la ville;
  • le ruisseau de l’Archevêque venant de Saint-Pierre-des-Corps et allant jusqu’à La Riche tout en alimentant – au passage – les plans d’eau des Prébendes d’Oé ;
  • le canal de jonction de la Loire au Cher
  • et le ruau Sainte-Anne disparu depuis le XVIIIe siècle mais que l’on discerne encore dans le tracé du Jardin Botanique.

 

Carte de la ville de Tours aux environs de 1770-1780.

Rendez-vous (pas d’inscription préalable)

Durée

  • environ 2h30 (pot de l’amitié en fin de balade)

Participation

  • 3 €/pers. pour les non-adhérents.
  • Gratuit : adhérents CC37, – 18 ans et demandeurs d’emploi.
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to seo company, web designer and internet marketing company