Commission « Aménagements, sécurité et intermodalité » du CC37 : bilan de l’année 2018

 

La commission « Aménagements, Sécurité et Intermodalité » a encore mené de nombreuses actions en 2018 pour améliorer le système vélo de Tours Métropole Val de Loire. On peut considérer que la commission « Aménagements Sécurité et Intermodalité » est toujours en transition et se cherche encore en termes d’organisation afin de réussir à mobiliser les bénévoles.

 

1/- Cartes des temps de trajet à Joué-lès-Tours et à Tours

Au printemps, nous avons terminé et publié notre 4ème carte des temps de trajet à vélo sur la commune de Joué-lès-Tours en partenariat avec Tours Métropole Val de Loire.

 

Nous avons ensuite enchaîné au dernier trimestre 2018 avec une 5ème carte sur la commune de Tours, toujours en partenariat avec Tours Métropole Val de Loire. Cette carte a fait l’objet de deux réunions :

Le projet a ensuite mobilisé une bonne trentaine de cyclistes chronométreurs qui ont réalisé pratiquement 200 mesures. La carte des temps de trajet à vélo à Tours devrait être publiée d’ici fin mars 2019.

 

 

2/- Participation à la concertation sur le tracé de la 2ème ligne du tramway

Le Collectif Cycliste 37 a participé aux réunions publiques qui ont eu lieu au printemps 2018 et a publié un document synthétisant ses « propositions pour une bonne prise en compte du vélo dans la nouvelle ligne de tramway » pour éviter que se reproduisent les erreurs de la ligne 1 où la place du vélo a été négligée et souvent rendu difficile par l’arrivée du tramway. Le CC37 s’est aussi mobilisé avec les associations ADTT et Rue de l’Avenir en publiant un « 4 pages » pour défendre le choix du boulevard Béranger pour faire passer la 2ème ligne du tramway.

 

 

3/- Participation au Conseil de Développement de Tours Métropole

Depuis 2017, la commission « Aménagements » a participé de manière très active au groupe de travail sur les mobilités actives. Cela a abouti en juin 2018 à l’adoption de sept préconisations pour contribuer à l’élaboration d’une politique cyclable forte d’un schéma directeur ambitieux :

  1. porter haut une politique publique offensive et ambitieuse pour toutes les pratiques de mobilité active
  2. développer une culture partagée de l’espace public
  3. supprimer les discontinuités et réduire les points noirs par un maillage homogène
  4. jalonner la ville, élément clef pour une politique des mobilités actives
  5. multiplier les abris vélo sécurisés et notamment aux abords de la gare de Tours
  6. diversifier l’offre de vélociti, en particulier les VAE et les vélos-cargos
  7. réactiver la politique de soutien aux Plans de mobilité des entreprises, administrations et établissements scolaires et expérimenter l’indemnité kilométrique vélo.

Les priorités du CC37 ont donc été partagées et validées par un avis du Conseil de Développement, adopté à l’unanimité.

C’est dans ce contexte de réflexion générale sur la place à donner aux vélos dans la métropole que la commission « Aménagements » a eu les premiers échanges sur le projet de Schéma Directeur Cyclable Métropolitain, qui aboutit en mars 2019 à notre capacité de produire les priorités du CC37 pour une mise en œuvre rapide et pragmatique dans un document remis au maire de Tours, premier vice-président de la métropole.

 

 

4/- Rencontres avec les services voiries de Tours métropole Val de Loire et les projets en concertation avec la commission « Aménagements »

La commission « Aménagements » a poursuivi sa démarche de rencontre avec les services techniques (Tours principalement) même si celle-ci est finalement assez limitée en raison du nombre et de la disponibilité des bénévoles.

Dans le cadre de nos relations avec la ville de La Riche qui réfléchit sur sa politique cyclable, nous avons été sollicité – un peu tard – sur le projet de réaménagement de la route de Saint-Genouph. Après une sortie terrain, nous avons proposé à la ville de La Riche nos recommandations. Nous ne savons malheureusement pas ce qui sera pris en compte dans la réalisation finale.

En fin d’année 2018 a été dévoilée par la ville de Tours le projet de requalification de l’avenue de Grammont au niveau de l’église Michelet. Ce projet dans les cartons depuis 3 ans n’avait jamais fait l’objet de discussion avec notre association. Nous avons donc découvert comme les tourangeaux un projet d’embellissement sans véritable aménagement sur un axe structurant de la métropole. Après avoir fait entendre sa voix par communiqué de presse, le Collectif Cycliste 37 a mené le travail de consultation qui n’avait pas été mené jusqu’alors, en demandant leur avis aux cyclistes tourangeaux qui circulent sur l’avenue de Grammont et qui a permis une rencontre avec la mairie début février 2019 et la publication de 18 propositions pour améliorer le projet.

 

 

5/- Sorties terrain thématiques avec propositions d’amélioration

La commission « Aménagements » a organisé deux sorties terrains cette année. Ces sorties permettent aux bénévoles d’arpenter une commune, plus ou moins de long en large, et de voir ce qui est bien ou moins bien en terme d’aménagements cyclables. Ces sorties font ensuite l’objet d’un compte rendu qui est envoyé aux services voirie et élus de la commune. En 2018, ça a été le cas pour La Riche en juillet et Saint-Cyr-sur-Loire en novembre.

 

 

6/- PLU : des avancées entérinées à Saint-Pierre-des-Corps, discussion en cours pour la ville de Tours…

L’article 12 du Plan Local d’Urbanisme (PLU) est l’article qui donne les règles de construction du stationnement vélo dans les constructions collectives ou accueillants du public. L’article 12 du PLU de la commune de Saint-Pierre-des-Corps sur lequel la commission « Aménagements » avait participé à l’élaboration, a été définitivement adopté et devient donc une règle d’urbanisme à suivre pour la création d’un local de stationnement vélo sur la commune. Les avancées sont nombreuses et significatives : augmentation de la surface et de la qualité du stationnement, en terme d’accessibilité ou d’équipement (système qui permet de stabiliser le vélo et d’attacher le cadre et la roue obligatoire), prise en compte des vélos spéciaux, etc…

Le même type de discussion est toujours en cours avec la ville de Tours et l’Agence d’Urbanisme de l’agglomération de Tours (ATU). Nous espérons que cette collaboration aboutira cette année à une nette amélioration de la prise en compte du stationnement vélo dans l’habitat collectif, bureaux ou commerces, qui est tout à fait insuffisant dans le PLU actuel.

Pour finir, nous avons aussi rencontré le service urbanisme de la ville de Joué-lès-Tours pour leur présenter nos travaux. Nous espérons que cela aura un impact positif sur l’article 12 du nouveau PLU de la commune.

 

 

7/- Stationnement dans la petite, moyenne et grande distribution

C’est un dossier qui a assez peu avancé en 2018. Le diagnostic et l’état des lieux sont faits. Nous avons élaboré un document de référence « Mettre en place un bon parking vélo » qui nous permettra d’avancer sur le sujet et de concrétiser notre démarche sur le terrain. C’est maintenant aux adhérents du CC37 et aux cyclistes en général d’utiliser notre document pour solliciter leurs commerçants afin d’améliorer le stationnement vélo quand celui-ci est insuffisant.

Sur la question du stationnement devant les commerces, avant l’été 2018, nous avons aussi fait une proposition de stationnement vélo globale à l’exploitant du centre commercial Ma Petite Madelaine à Chambray-lès-Tours pour obtenir un stationnement de qualité sur un site qui en est pratiquement dépourvu. Les retours que nous avons eu ne sont pas très encourageant. Nous attendons l’installation du stationnement vélo prévue en 2019 pour réagir en conséquence.

 

Affiche du Collectif Cycliste 37 "Mettre en place un bon parking vélo". @CC37, juin 2018.

Affiche du Collectif Cycliste 37 « Mettre en place un bon parking vélo ». @CC37, juin 2018.

 

8/- Proposition d’implantations de stationnement vélo sur la partie existante du site de l’Aéronef à Tours nord

Le site de l’Aéronef est situé au nord de Tours, derrière la zone commerciale de la petite arche, à l’ouest de la base aérienne. Il abrite 23 000 m2 de bureau (+7 500 m2 en construction). Sa situation géographique en fait un centre d’activité accessible à vélo d’une bonne partie de la métropole.

Les stationnements vélo représente 0.3% de la superficie des parking. Ils sont loin des entrées, peu visibles et équipés de pince roue qui ne permettent pas de sécuriser ni de stabiliser les vélos. Une présentation a été faite au bailleur en juin 2018 pour présenter ce constat et proposer de nouvelles implantations de stationnement vélo. Début 2019, celui-ci s’apprête à installer des arceaux sur 2 nouveaux emplacements, à proximités des entrées.

 

 

9/- Soutien à notre antenne locale de Loches

En 2018, la commission « Aménagements » a apporté son soutien à notre antenne lochoise :

  •  d’abord, lors d’une visite terrain avec les services techniques de la ville sur la question du stationnement des vélos,
  •  ensuite, afin d’aider l’antenne à formuler ses propositions dans le cadre de la concertation publique du nouveau PLU. Notre participation ayant été retenue par le commissaire enquêteur, nous espérons pouvoir collaborer aux prochaines étapes de la mise à jour de ce règlement d’urbanisme.

La commission « Aménagements » est à l’écoute et à la disposition de tous ceux qui souhaitent agir sur le terrain pour faire avancer la solution vélo et son système.

 

 

10/- Relance des outils de signalement

Relancé en 2017, le Collectif Cycliste 37 a reçu, en 2018, 180 signalements de voirie et vigilance de terrain (http://www.cc37.org/securite-vigilance-terrain/), contre 450 en 2015.

Le Collectif Cycliste 37 disposait de deux outils. C’est finalement le formulaire de signalement accessible sur son site internet ou directement en suivant le lien ci-dessous (https://framaforms.org/formulaire-signalement-voirie-du-cc37-1493230936) qui sera définitivement retenu.

Pour l’utiliser, il suffit de localiser le problème avec la possibilité d’ajouter des photos. Tous les signalements envoyés à la commission « Aménagements » sont ensuite transmis aux services concernés pour action.

Nous ne sommes malheureusement pas capables à l’heure actuelle de suivre l’aboutissement de toutes ces demandes souvent en raison de l’absence de réponse des services mais aussi par l’absence d’un bénévole volontaire pour s’en occuper. Si ce service rendu aux cyclistes tourangeaux monte en charge, il faudra cependant trouver une personne pour traiter ces signalements.

 

 

11/- Conclusion

La commission « Aménagements » s’efforce d’agir au mieux en fonction des disponibilités et envies de ses membres. Les chantiers ouverts sont nombreux et vont au-delà des possibilités de mobilisation actuelle de nos bénévoles.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to seo company, web designer and internet marketing company