[CEREMA] Intersections entre piste cyclable et voirie urbaine: quel régime de priorité choisir ?

 

En partenariat avec les services de Nantes Métropole, le Cerema a réalisé une étude visant à mieux apprécier la possible influence de la signalisation sur les comportements des cyclistes, à partir d’observations de différents types de gestion de la priorité.

 

Quels objectifs ? quelle méthodologie ?

Le Cerema de l’Ouest a mené avec les services de Nantes Métropole une évaluation visant à déterminer l’influence de la signalisation sur les comportements et les interactions cyclistes/automobilistes lors des traversées de voies par des voies réservées aux cyclistes.

L’évaluation a porté sur deux sites distincts de traversée de branches de giratoires par une piste cyclable bidirectionnelle. Chaque intersection fonctionnant initialement en priorité à droite a fait l’objet d’une modification du régime de priorité : sur un site, la priorité a été donnée aux cyclistes ; sur l’autre, elle a été donnée aux automobilistes. Les modifications de comportements et d’interaction suivant différents facteurs (voie rencontrée, genre, port du casque, âge) ont été ensuite analysées.

 

@Nantes Métropole

 

Quels résultats ?

On peut citer parmi les résultats les éléments suivants:

  • En l’absence de signalisation (régime de priorité à droite), une large majorité d’automobilistes laisse passer les cyclistes en premier.
  • Sur le site où la priorité est donnée aux cyclistes, on ne constate pas d’évolution significative des comportements sur les données agrégées.
  • Sur le site où la priorité est donnée à l’automobiliste, la modification du régime de priorité s’est traduite par une baisse légère du nombre de cyclistes passant en premier, ce qui laisse supposer un lien entre la modification de la signalisation et les comportements, cohérent avec la modification apportée.
  • Le fait de donner la priorité aux cyclistes de semble pas inciter les cyclistes à baisser leur attention.
  • Sur les deux sites, la présence simultanée d’automobilistes en entrée et en sortie de giratoire ne semble pas avoir d’influence sur le type d’interaction.
  • Le fait d’être casqué ou non ne semble pas avoir d’influence, que ce soit sur le type d’interaction ou sur le changement de comportement suite à la modification du régime de priorité.

Cette étude illustre les travaux que peut réaliser le Cerema dans le cadre de l’appel à partenaires « mobilités actives ». L’objectif de cet appel à partenaires est de s’appuyer sur des collectivités motivées pour imaginer et évaluer des solutions d’aménagements adaptées à leurs enjeux, pour mieux prendre en compte des modes actifs dans l’espace public.

Télécharger le rapport d’étude.

 

Logo officiel du CEREMA.

 

Source : CEREMA.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to seo company, web designer and internet marketing company