[Balades estivales] A la découverte de quelques quartiers typiques de Tours

 

 

Profitez du retour des beaux jours pour partir à la découverte du patrimoine tourangeau avec l’Accueil vélo et rando et le Collectif Cycliste 37. Nous vous avons préparé un alléchant programme d’animations et de sorties à vélo !

Inscription obligatoire auprès de l’Accueil vélo et rando

  • 31 Boulevard Heurteloup, Tours
  • 02 47 64 66 38
  • velorando@tours-metropole.fr

Les balades durent 2h à 2h30

Lieu et horaire

Dates de la balade A la découverte de quelques quartiers typiques de Tours

  • samedi 30 juin 2018
  • mercredi 8 août 2018
  • samedi 25 août 2018

Tarifs

Adulte plein tarif : 5€

 

 

Quartier Saint Gatien

Rue Général Meusnier, Tours.

Premier noyau de la ville de Tours, le quartier Saint-Gatien fut entièrement reconstruit sur les ruines gallo-romaines. Dominé par sa cathédrale de l’époque du gothique flamboyant construite entre le XIIIème et le XVème siècle, le quartier a longtemps été le centre politique de la ville.

 

Rue Colbert, place Foire-le-roi

Place Foire-le-Roi, Tours

Autrefois appelée « Grande Rue », la rue Colbert est l’une des rues les plus typiques, avec ses nombreuses maisons à colombages. La place Foire-le-Roi accueillait autrefois foires, marchands et bateleurs. De nombreuses particularités demeurent dans cette rue, comme la maison de « La pucelle armée » où aurait été forgée l’armure de Jeanne d’Arc.

 

Place Plumereau

Vieilles demeures tourangelles dans le quartier Plumereau

La place Plumereau représente le centre historique de la ville. Avec ses maisons à colombages du XVème siècle, elle était l’une des places marchandes principales du XIIIème au XVIème siècles. Restructuré à la fin du XIXème siècle, le quartier conserve un cachet pittoresque, notamment par le nom de ses rues : Panier fleuri, Mûrier…

 

Quartier des Prébendes

Rue du quartier des Prébendes d’Oé.

C’est au XIXème siècle que ce quartier voit le jour. A l’écart des nuisances crées par les activités ferroviaires, il va attirer une population bourgeoise dans ses « particuliers tourangeaux ». Ces maisons urbaines à deux étages sont particulièrement présentes ici, et imposent la forme d’habitat typique des nouveaux quartiers de la ville.

 

Quartier du Sanitas

 

Vue du quartier du Sanitas depuis la passerelle Fournier.

Construit à partir de 1956, le quartier du Sanitas constitue un cas particulier en France ; édifié sur un ancien site ferroviaire détruit par les bombardements, le Sanitas est aujourd’hui le plus important quartier d’habitat social d’Indre-et-Loire, il a la particularité d’être situé en centre-ville.

 

Quartier Velpeau

Une des nombreuses ruelles tranquilles du quartier Velpeau lui conférant un air de village.

Proche des emprises du chemin de fer, le quartier Velpeau, construit à la même époque que les Prébendes, accueille à l’époque de nombreux cheminots dans ses maisons individuelles. Aujourd’hui, les constructions se sont diversifiées, mais le quartier garde un cachet de village.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to seo company, web designer and internet marketing company